header1

Les éléments d’une ruche

 

La ruche est la maison des abeilles. Différents modèles existent (Dadant, Langstroth, Voirnot, Warré, …).
La ruche verticale la plus courante en France est la ruche Dadant à 10 cadres :

1. Toit
2. Couvre cadre / nourrisseur
3. Hausse
4. Corps de ruche
5. Plancher

 

Les composants essentiels d'une ruche

Toit

En tôle, il peut être plat ou de type chalet.

Couvre cadre

Permet l’isolation du froid et de la chaleur.

Le nourrisseur

S’utilise lors de mauvaises saisons pour le « nourissement » des abeilles (absence prolongée de floraisons ou reconstitution de réserves avant l’hiver).

La hausse

C’est le grenier de la ruche. Les abeilles stockent leur surplus de miel.
C’est environ ½ corps de ruche contenant des cadres. Souvent pour éviter de retrouver du couvain dans le miel, l’apiculteur place une grille à reine qui empêche cette dernière de monter dans la hausse .

Le corps de ruche

C’est la partie principale d’une ruche où la reine pond ses œufs (le couvain) et où les abeilles stockent le miel et le pollen pour leur consommation.
Il comprend des cadres en bois garnis de fils et de feuilles de cire. Il peut contenir 12, 10 ou 8 cadres de corps

Le plancher

C’est la base de la ruche, il peut être plein ou aéré. Il comprend un trou de vol qui est la porte d’entrée de la ruche et la planche d’envol à partir de laquelle les butineuses vont et viennent.
Le trou de vol peut être restreint avec un réducteur d’entrée pour protéger les abeilles des prédateurs.